Pages Navigation Menu

Tour du monde de Mélanie et Florent

De Queenstown à Wellington

De Queenstown à Wellington

Sur le chemin du retour de Milford Sound, nous nous sommes arrêtés à Te Anau pour une petite balade jusqu’à un centre de conservation d’oiseaux, où l’on peut observer d’autres oiseaux endémiques comme le Takahe.

A la préhistoire, cet oiseau se trouvait à peu près partout dans le pays, mais au début du 19ème siècle, l’espèce était présumée extincte. En 1948, un docteur a redécouvert la présence de l’oiseau dans le Fiordland, depuis l’espèce est toujours en danger d’extinction.

Takahe

Takahe

Après un petit tour à la bibliothèque (seul endroit où l’on trouve Internet avec un débit suffisant pour publier des articles de blog), nous avons repris la route pour rejoindre Queenstown.

Nous avons réservé via le site www.bookme.co.nz, un apéro dans le bar de glace de Queenstown : un bar construit tout en glace. A l’intérieur s’y trouvaient de nombreuses sculptures originales réalisées pour le nouvel an chinois. Comme il fait très froid dans le bar (-10 environ), ils prêtent des grosses parka et ne fonctionnent que par sessions de 30 minutes. Ils font entrer un petit groupe de personne, nous pouvons choisir un cocktail qui nous est servi dans un verre en glace également, mais passée la demi-heure il faut laisser la place au groupe suivant donc c’est un peu l’usine. Disons que c’est à faire une fois pour essayer.

En sortant nous avons rapidement filé retrouver Kevin et Agnès pour un apéro dînatoire dans leur van au camping DOC du lac Moke : endroit très mignon avec une vue ouverte sur la vallée et un petit lac. Nous avons bien apprécié le confort de leur mini-van : ça nous changeait de la tente et de la voiture qui sert de frigo, garde-robe, abris de pique-nique quand il pleut etc.

Le confort du minivan

Le confort du minivan

Le lendemain midi, on voulait tester le fameux Fergburger, réputé pour ses bons burgers, sauf qu’on a eu les yeux plus gros que le ventre, et on a commandé les plus gros sandwichs avec des frites et des oignions frits. C’était vraiment trop énorme et par conséquent pas si bon que ça.

 

DSC00965

DSC00971

Nous avons ensuite longé le lac Wakatipu pour rejoindre Glenorchy située à la pointe du lac Wakatipu et qui constitue un lieu de départ pour de multiples randonnées à la journée. Nous avons fait une balade facile au bord du lac avec des paysages magnifiques. D’autres scènes du Seigneur des anneaux ont été tournées dans ce coin.

De retour au camping nous avons partagé une seconde soirée tous ensemble autour d’un autre apéro dînatoire. Le matin suivant, après une petite baignade dans le lac pour faire un brin de toilette, nous nous sommes dit au revoir, nos amis ayant eux plusieurs mois pour visiter la Nouvelle-Zélande. Nous sommes retournés à Queenstown pour changer de voiture et tester pour la première fois le système de « relocation » en vigueur en Australie et ici.

Plusieurs loueurs de voiture ont besoin de chauffeurs pour ramener des voitures dans les agences de location, ici le plus souvent pour des trajets du sud vers le nord car beaucoup de touristes prennent des vols pour leur trajet retour. Du coup au lieu de payer du personnel pour le faire, ils proposent des relocations Dans ce cas la location de la voiture est gratuite (hors assurance), et l’on s’engage à ramener la voiture jusqu’à une ville donnée dans un certain délai donné. C’est avantageux car il suffit juste de payer l’essence.

Dans notre cas nous avions 48 heures pour ramener le véhicule de Queenstown à Christchurch. Nous avons dû revenir un peu sur nos pas, mais nous avions trouvé une autre relocation de Christchurch pour remonter jusqu’à Auckland sur l’île du nord.

Au moment de récupérer notre voiture nous nous attendions à avoir une petite citadine et au final on s’est retrouvés avec un énorme 4×4 Toyota avec un V6 sous le capot ! Ce n’était pas le top pour économiser car ce genre de véhicule englouti pas mal d’essence, mais nous avons bien profité du confort et de l’espace à bord, de plus c’était Méla qui conduisait et elle l’a trouvé très sympa.

La Nouvelle-Zélande a pour particularité que son paysage change tous les 100 km environ, il n’est donc pas monotone de parcourir de la route ici. Après les paysages de bocage, nous avons longé la rivière de Mata-Au, le lac Dunstan et nous avons roulé sur des collines arides.

La Nouvelle-Zélande est souvent « verte » artificiellement car les agriculteurs arrosent leurs champs, mais aussi les prés pour le bétail à l’aide de rampes géantes de plusieurs centaines de mètres. Les impacts de l’agriculture sont d’ailleurs une des principales préoccupations écologiques du pays pour les émissions de gaz à effet de serre du pays et la dégradation de la qualité de l’eau.

En chemin, nous nous sommes arrêtés à l’observatoire du Mont Saint John, d’où nous disposions d’un magnifique point de vue à 360 degrés sur les lacs alentours.

DSC01088

DSC01104

Une fois atteint le lac Tekapo, nous avons testé les thermes qui se trouvent au bord : des piscines d’eau chaude naturelle à différentes températures. Encore un bon moyen pour nous de prendre une douche avant d’aller dormir dans un camping basique. En chemin nous avons assisté à l’un des plus beaux coucher de soleil qu’il nous ait été donné de voir, aucune photo ne peut retranscrire les couleurs du ciel ce soir-là. Arrivés au camping nous n’avons même pas eu besoin de planter la tente : le 4×4 est tellement grand que l’on peut dormir confortablement à l’arrière simplement en baissant les sièges arrières !

Sous les conseils de Kevin et Agnès, nous nous sommes rendus à Ankaora (banks péninsule) pour camper dans une grande propriété d’éleveurs de moutons et partir en excursion en bateau dans la baie avec le propriétaire.

Toutes les attractions sont chers en Nouvelle-Zélande alors nous avons profité d’un cadeau fait par Yann, Tsila, Eve, Tom, Chris et Bédie pour aller nager avec les dauphins Hector. Nous étions dans l’eau froide (heureusement avec des combinaisons), équipés de masques et tubas, afin d’observer les dauphins qui nageaient autour de nous. Méla a adoré, Flo s’est gelé !

A la descente du bateau nous avons vite filé à Christchurch pour rechanger de voiture : nous avons troqué notre beau 4×4 de luxe contre une vieille Nissan Sunny, et comme c’était le tour de Flo de conduire il faisait la gueule. Avec cette voiture, nous avions 5 jours pour rejoindre Auckland qui se trouve à 1070 km. Même si on aurait aimé voir plus de choses dans l’île du Sud, nous avons tout zappé pour aller profiter un maximum de l’île du nord qui elle aussi regorge de jolis coins. En remontant nous nous sommes tout de même arrêtés le long de la côté à Kaikoura, histoire de prendre encore de superbes photos du bord de mer.

Le soir nous étions avons embarqué sur le ferry à Picton et nous avons été dormir dans un camping en périphérie de Wellington.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *